La Ligne Verte

En ce moment, j’ai le temps et l’envie de regarder des films, bien au chaud sous la couette. Ça a commencé la semaine dernière, avec The Green Mile (la ligne verte) dont le rôle principal était joué parle fabuleux Tom Hanks. J’y suis allée un peu à l’aveuglette, et j’ai ainsi donc pu recevoir une grosse claque, bien méritée. Le fait est que la couverture du DVD (récemment acheté à la Fnac, merci les soldes) me faisait penser aux camps de concentration, ce qui n’a alors rien à voir avec le film. Tom Hanks joue en fait le rôle du gardien-chef d’un bloc dans un pénitencier du sud des Etats-Unis, bloc qui accueille des criminels, jugés, en route pour… la chaise électrique. Jusque là, l’histoire n’a rien d’extraordinaire, même si on soupçonne un peu d’attachement de la part des gardiens envers les prisonniers, si ce n’est de la pitié. Néanmoins, l’arrivée d’un détenu peu commode déroule peu à peu le fil de l’histoire: celle de John Coffey, un super géant accusé d’avoir violé et tué deux jeunes filles. Là où le film se révèle être tout sauf ce que l’on imaginait arrive au moment où l’on découvre que le fameux John détient un pouvoir, celui de guérir des personnes malades. Ainsi, alors que le film était majoritairement porté dans un univers sombre où la mort régnait, voilà que la présence de John adoucit l’atmosphère et le regard que l’on porte envers ces prisonniers, qui ont commi des choses horribles, et qui, au moment de l’ultime sentence – lorsqu’ils sont assis sur la chaise électrique et attendent le feu vert du gardien – regrettent, non pas ce qu’ils ont fait, mais ce qu’ils sont.

Pour ma part, j’ai vraiment adoré ce film. Si les choses ont eu du mal à se mettre en place au début, toutes les scènes étaient nécessaires à la compréhension du film. Je n’ai rien à dire sur le jeu des acteurs, Tom Hanks étant pour moi une valeur sûre. Seul bémol, rien n’indique, au niveau des décors, que le film se déroule en 1935… Je ne sais pas pourquoi, mais ça sonnait trop Mad Men dans mon esprit. Voilà. La prochaine fois, je vous parlerai de Garden State et de Good Morning England (gros gros coup de coeur), de mes objets perdus et de mes achats soldés.

Publicités

2 réflexions sur “La Ligne Verte

  1. Je n’ai jamais vu ce film même si j’en ai entendu que du bien. Je sais pas, l’histoire me fait un peu peur… – c’est un peu bêbête mais depuis que j’ai vu quand j’avais 10 ans un épisode de Charmed (OUI CHARMED : la série avec les gentilles sorcières) qui parlait de la peine de mort/chaise électrique (en plus sur un innocent), ça me fait bizarre…

  2. J’adore ce film, c’est tout simplement un chef d’œuvre. Dans le même genre, tu as « Philadelphia », toujours avec Tom Hanks. Les deux films me font pleurer comme une madeleine à chaque fois, héhé.

Un petit mot ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s