Le sari rose

Quand j’aime quelque chose, cela relève parfois de l’obsession et donc à des heures passées sur internet pour essayer d’en savoir plus. C’est que j’ai fait après avoir terminé de lire Le Sari Rose, une oeuvre qui romance la vie de Sonia Gandhi, belle-fille d’Indira Gandhi, qui n’est non pas la fille du célèbre Mahatma Gandhi mais celle de Nehru.

Même si j’ai eu du mal à m’y mettre sérieusement, faute de temps, parfois d’envie, j’ai dévoré ce livre pendant mes vacances. J’ai pour ainsi dire vécu avec toute la famille Gandhi pendant une semaine. De Nehru à Sonia Gandhi, en passant par la vie privée mais surtout politique d’Indira Gandhi et de ses fils.

Gandhi

L’histoire se centre principalement sur Sonia car l’intrigue commence à l’annonce de la mort de son mari, Rajiv Gandhi (et donc fils d’Indira Gandhi) dans un attentat alors qu’il faisait campagne pour les élections. Un choix s’impose donc à elle: reprendre ou non le « combat » de son mari. Dure décision quand on porte le nom « Nehru-Gandhi », symbole de fierté mais qui est surtout sujet à de nombreuses attaques, parfois mortelles.

Alors que ce choix s’impose, l’auteur nous ramène une quarantaine d’années en arrière, à l’époque où Sonia n’était qu’une petite fille vivant dans son paisible village… d’Italie. Eh oui, celle qui a vécu (et qui vit encore) au coeur de la vie politique indienne, est une italienne. Ça semble peut-être être un détail insignifiant pour vous, mais c’est bien ce qui m’a le plus interpellée à la lecture de ce livre. Le fait que les Indiens aient choisi une femme européenne à la tête de leur pays.

Sonia Gandhi aujourd'hui.

Sonia Gandhi aujourd’hui.

Je me suis donc prise de passion pour cette famille. Pour Sonia qui a rencontré Rajiv à l’Université de Cambridge, qui l’a aimé de toutes ses forces au point de s’installer avec lui en Inde en l’épousant lui, mais aussi toute la population indienne, avec sa culture, ses coutumes… Passion aussi pour Indira qui a accepté que Sonia fasse partie leur famille et qui a tout fait pour qu’elle se sente comme chez elle. Autant vous dire que j’ai eu le coeur en vrac en apprenant comment Indira a été assassinée et que j’ai versé quelques larmes quand on a annoncé à Sonia que l’homme de sa vie ne serait jamais de retour à la maison…

Depuis, je regarde des photos sur internet. Ça me fait vraiment bizarre de pouvoir mettre un visage sur un nom. De voir des photos de famille qui auraient pu appartenir à n’importe qui. De voir des photos du jeune couple Sonia/Rajiv Gandhi, qui respirent l’amour, la joie mais surtout le bien-être. Et tout cela me donne vraiment, vraiment envie d’en savoir encore un peu plus sur cette famille (en lisant ce livre par exemple, sûrement plus complet et plus réaliste).

Gandhi_Family

A gauche: Sanjay et Rajiv Gandhi, fils d’Indira Gandhi (au centre);
Au fond à droite: Maneka Gandhi, femme de Sanjay
A droite: Sonia Gandhi (et ses enfants à sa gauche)

Publicités

Un petit mot ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s